Rire à Sélestat, RIRH à Sélestat…

Dans le cadre du Festival de l’Humour de la ville de Sélestat, notre collègue RIRHienne Nelly Quemener donnera une apéro-conférence ce mercredi 14/11/18 à 19H sur le thème “Peut-on encore rire de tout ?”

Elle interviendra aux côtés de l’humoriste Karen Chataîgner, lors d’une séance animée par Béatrice Weichel et Céline Rinckel, autour de la problèmatique suivante :

Depuis les attentats de Charlie Hebdo en 2015, cette question est devenue tragiquement cruciale. Les tenants de la « liberté d’expression » brandissent le « politiquement correct ». On rembobine et réévalue les sketches des humoristes des années passées. Coluche, Desproges, peuvent-ils encore faire rire ? Nous gardons également en mémoire la manifestation du collectif « Décolonisons les arts » devant le spectacle de Michel Leeb. Et nous nous souvenons aussi de la réaction de la DJette franco-taïwanaise Louise Chen devant le sketch « Les Chinois » de Gad Elmaleh et Kev Adams. En compagnie de la conférencière Nelly Quemener et de l’humoriste Karen Chataîgnier, la question soulevée ici, au-delà de toute polémique, serait la suivante : « Comment penser un nouveau rire qui ne serait pas offensant ? ».

Soutenance de thèse

Nous avons le plaisir d’annoncer que Morgan Labar, membre de RIRH, soutiendra sa thèse sous l’intitulé “La gloire de la bêtise. Régression et superficialité dans les arts depuis la fin des années 1960”, samedi 24 novembre 2018  à 9h à la Galerie Colbert, salle Vasari, Université Paris 1  – Panthéon Sorbonne.

Pour plus d’informations, voir le site de l’Ecole Doctorale ED441 – Histoire de l’art.

Parution : L’humour des poilus…

Nous avons le plaisir de signaler la parution du livre L’humour des poilus canadiens-français dans la Grande Guerre, de notre collègue montréalais Bernard Andrès, aux Presses Universitaires de Laval.

Nous signalons également, pour les lecteurs se trouvant au Québec, que Bernard parlera du livre lors de deux conférences prévues les 10 et 11 novembre, au colloque automnal de la Fédération Histoire Québec et au Château Ramezay.

Couverture : l'humour des poilus canadiens-français dans la Grande Guerre, de Bernard Andrès