Rire à Sélestat, RIRH à Sélestat…

Dans le cadre du Festival de l’Humour de la ville de Sélestat, notre collègue RIRHienne Nelly Quemener donnera une apéro-conférence ce mercredi 14/11/18 à 19H sur le thème « Peut-on encore rire de tout ? »

Elle interviendra aux côtés de l’humoriste Karen Chataîgner, lors d’une séance animée par Béatrice Weichel et Céline Rinckel, autour de la problèmatique suivante :

Depuis les attentats de Charlie Hebdo en 2015, cette question est devenue tragiquement cruciale. Les tenants de la « liberté d’expression » brandissent le « politiquement correct ». On rembobine et réévalue les sketches des humoristes des années passées. Coluche, Desproges, peuvent-ils encore faire rire ? Nous gardons également en mémoire la manifestation du collectif « Décolonisons les arts » devant le spectacle de Michel Leeb. Et nous nous souvenons aussi de la réaction de la DJette franco-taïwanaise Louise Chen devant le sketch « Les Chinois » de Gad Elmaleh et Kev Adams. En compagnie de la conférencière Nelly Quemener et de l’humoriste Karen Chataîgnier, la question soulevée ici, au-delà de toute polémique, serait la suivante : « Comment penser un nouveau rire qui ne serait pas offensant ? ».

Soutenance de thèse

Nous avons le plaisir d’annoncer que Morgan Labar, membre de RIRH, soutiendra sa thèse sous l’intitulé « La gloire de la bêtise. Régression et superficialité dans les arts depuis la fin des années 1960 », samedi 24 novembre 2018  à 9h à la Galerie Colbert, salle Vasari, Université Paris 1  – Panthéon Sorbonne.

Pour plus d’informations, voir le site de l’Ecole Doctorale ED441 – Histoire de l’art.

Parution : L’humour des poilus…

Nous avons le plaisir de signaler la parution du livre L’humour des poilus canadiens-français dans la Grande Guerre, de notre collègue montréalais Bernard Andrès, aux Presses Universitaires de Laval.

Nous signalons également, pour les lecteurs se trouvant au Québec, que Bernard parlera du livre lors de deux conférences prévues les 10 et 11 novembre, au colloque automnal de la Fédération Histoire Québec et au Château Ramezay.

Couverture : l'humour des poilus canadiens-français dans la Grande Guerre, de Bernard Andrès

« Les langues de l’humour »

4-5 avril 2019, Université de Bourgogne-Dijon

événement co-organisé par
Will NOONAN (UBFC-TIL)
Corinne FRANCOIS-DENEVE (UBFC-CPTC)

(version PDF bilingue ici / click for bilingual PDF version)

Adoptant le thème « les langues de l’humour », ce colloque, ou double journée d’études, cherche à dresser un bilan des contributions – individuelles, mais surtout collectives – à la compréhension du rôle du comique et de l’humour dans une société mondialisée et pluriculturelle. Pour ce faire, les approches seront délibérément diverses : traductologie, études (inter)culturelles, sociolinguistique, études théâtrales, adaptation audiovisuelle… Comme en témoigne la fondation de l’association RIRH (Réseau Interdisciplinaire des Recherches sur l’Humour) en 2017, à l’instar d’autres groupes dans d’autres pays et aires linguistiques, il devient désormais (presque) respectable de parler d’ « humour studies » dans le champ de la recherche universitaire. Cependant, devant la pluralité des approches disciplinaires et face à des problématiques souvent éclectiques, ou par trop ténues les chercheur.e.s intéressé.e.s se heurtent à deux écueils : celui de trouver en premier lieu un métalangage interdisciplinaire satisfaisant et celui, en deuxième lieu, de trouver une cohérence entre les différentes manifestations linguistiques et culturelles du sujet. Ces deux problèmes se situent au cœur des réflexions que nous entendons mener lors de ces journées d’études, mais aussi des axes de recherche des laboratoires de rattachement de l’organisatrice et de l’organisateur (« Littératures, arts majeurs, arts mineurs » pour l’EA4178-CPTC, « Modèles et discours » pour l’EA4182-TIL).

L’événement sera la deuxième sur trois manifestations prévues au moment de la fondation du groupe RIRH, à la suite des journées d’étude « Les scènes de l’humour » à l’Université Bordeaux Montaigne en mars 2018, et en amont d’un colloque international sur « Les publics de l’humour » prévu à l’Université Sorbonne Nouvelle au printemps 2020. Ces événements visent à favoriser les échanges entre chercheurs et praticiens de l’humour en France, mais aussi avec d’autres groupes francophones (Observatoire de l’humour au Québec) et internationaux (International Society for Humour Studies ; Centre for Comedy Studies Research ; Australasian Humour Studies Network).

Les échanges (du 4 avril 2019 après-midi au 5 avril au soir) se diviseront en deux pans. Il s’agira en premier lieu de se pencher sur l’humour « en traduction », sur sa « traductibilité », sur la possibilité pour l’humour de « passer » d’une langue ou d’une culture à l’autre. En second lieu, on se consacrera à la question de « l’humour interculturel ». Ainsi, un certain type d’humour, jugé raciste et offensant, est désormais remis en cause. Est-il encore possible de faire rire sur les langues et les cultures ? La question demeure surtout : avec qui ? Par qui ? Comme les journées de Bordeaux, il s’agira de confronter des approches universitaires, érudites, et également des approches plus « pratiques ».

Les journées seront organisées selon trois axes thématiques, associant chercheurs, praticiens et partenaires professionnels et associatifs :

Thématique 1 : l’humour « lost in translation » ?

Thématique 2 : Transferts culturels de l’humour/ Humour en francophonies

Thématique 3 : Un nouveau comique « interculturel » ?

Une soirée « fringe » sera organisée le jeudi 4 avril au soir pour les participants, en poursuivant la 1ère axe thématique avec une réflexion sur le sous- et le sur-titrage et le doublage de l’humour.

Contact : corinne.francois-deneve@u-bourgogne.fr, will.noonan@u-bourgogne.fr

Conférence de Bernard Andrès, le 25/01/2018

Notre collègue RIRHien Bernard Andrès, professeur émerite de l’Université du Québec à Montréal, présenetera une conférence sur « Le rire armé des Québecois en 1914-18 »

jeudi 25/01/18 de 19h30 à 21h
bibliothèque Gaston Miron – études québecoises
Université Sorbonne nouvelle – Paris 3.

AG RIRH : Informations complémentaires

L’Assemblée Générale Ordinaire annuelle de RIRH  se tiendra le samedi 27 janvier 2018 à 10 h, salle 414, Centre Censier, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, 13 rue Santeuil, 75005 Paris (métro Censier-Daubenton).

Les membres de l’association ont en principe reçu une convocation.

Pour toute question,  veuillez nous contacter via l’adresse association.rirh [arobase] gmail.com.

 

AG RIRH le 27/01/2018, 10H-12H

A vos agendas !

La prochaine assemblée générale de RIRH aura lieu samedi, 27 janvier 2018, de 10H à 12H, à Paris. Le lieu sera annoncé prochainement, et les membres de l’association recevront une convocation en bonne et due forme.

N’hésitez pas à nous écrire via l’adresse de l’association si vous avez des questions.

Le bureau.

Annonce d’événement : « Les scènes de l’humour »

Les scènes de l’humour

Journées d’études CLARE/ Artes, RIRH, 22 et 23 mars 2018, Bordeaux

Des matinales d’information rythmées par les billets d’humeur et les pastilles d’humour, aux émissions de télévision dans lesquelles les humoristes s’insèrent entre les chroniques et interviews, en passant par les animateur/trice.s qui se lancent dans le seul en scène, la circulation entre les différents espaces scéniques est aujourd’hui un trait caractéristique du domaine de l’humour. On assiste en effet à l’avènement de parcours et de productions aux contours de plus en plus distendus, avec des humoristes alternant scène, internet, radio, télévision ou encore cinéma. Ce phénomène correspond à des demandes structurelles, autant qu’à des logiques professionnelles. Mais les différents dispositifs n’impliquent pas les mêmes pratiques et l’on peut interroger cette circulation transmédiatique et intermédiale à la fois sur la production humoristique et la profession d’humoriste. En passant d’un espace à un autre, les humoristes font-ils/elles le même métier ? Changent-ils/elles de fonction ou de statut ? Comment affirment-ils/elles leurs esthétiques et pratiques quand les commandes et les contraintes forgent en partie les attentes et les attendus ? Comment s’approprient-ils/elles ces espaces et le rôle qui leur est assigné ? Comment agencent-ils/elles ces différents moments et exercices dans leur trajectoire professionnelle ?

Cette journée se propose d’explorer ce champ de recherche inédit en croisant des contributions de chercheur/se.s et des professionnel.le.s du spectacle. Il s’agira d’ouvrir l’espace de discussion à une pluralité d’approches disciplinaires en sciences humaines et sociales. Les propositions issues des études théâtrales et cinématographiques, des sciences de l’information et de la communication, de l’histoire, de la sociologie, des sciences politiques et les approches en études de genre et Cultural Studies seront les bienvenues.

Cette journée s’inscrit dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire autour de l’étude de l’humour, qui s’organise en trois temps : une première journée d’études à Bordeaux en mars 2018, une seconde journée d’études à Dijon en mars 2019, un colloque international à Paris en 2020, associé à l’Observatoire de l’Humour (Québec). Ce premier temps de réflexion et d’échanges autour d’approches plurielles sera porté par l’université Bordeaux Montaigne, le laboratoire CLARE/Artes et l’association RIRH (Recherches Interdisciplinaires sur le Rire et l’Humour). Il s’attachera aux relations entre scène, humour et médias, en partenariat avec le festival des Fous rires de Bordeaux.

Coordination : Marie Duret-Pujol (MCF Études Théâtrales, Université Bordeaux Montaigne) et Nelly Quemener (MCF Information et Communication, Université de la Sorbonne Nouvelle).

Contacts :
marie.duret-pujol@u-bordeaux-montaigne.fr               nelly.quemener@univ-paris3.fr

(L’annonce est disponible sous format pdf ici)

Faire-part

Ses quatre fondatrices et son fondateur sont heureux.ses de vous annoncer la naissance de l’association RIRH-réseau interdisciplinaire de recherches sur l’humour. Publiée au Journal Officiel le 3 juin 2017, cette association de loi 1901 a son siège à Paris. Elle a pour vocation de faciliter les échanges entre les chercheurs travaillant sur l’humour dans toutes les disciplines, notamment mais non exclusivement en langue française, et de favoriser les actions et publications scientifiques dans le domaine, tant au niveau national qu’international.

Le bureau actuel se compose de :

  • Yen-Maï Tran-Gervat (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, littérature générale et comparée), présidente
  • Will Noonan (Université de Bourgogne Franche-Comté, Etudes anglophones), vice-président
  • Marie Duret-Pujol (Université Bordeaux Montaigne, Etudes théâtrales), trésorière
  • Nelly Quéméner (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Sciences de l’information et de la communication), secrétaire
  • Corinne François-Denève (UVSQ/Université de Bourgogne, littérature comparée), secrétaire adjointe

L’adhésion est gratuite, simplement soumise à validation par le bureau.

Contact : association.rirh [arobase] gmail.com

Réseau interdisciplinaire de recherches sur l'humour