Bureau

RIRH est une association de loi 1901 ayant pour vocation de faciliter les échanges entre les chercheurs travaillant sur l’humour dans toutes les disciplines, notamment mais non exclusivement en langue française, et de favoriser les actions et publications scientifiques dans le domaine, tant au niveau national qu’international.

Le bureau actuel se compose de :

Présidente : Yen-Maï Tran-Gervat

http://www.univ-paris3.fr/mme-tran-gervat-yen-mai-14368.kjsp

Yen-Maï Tran-Gervat est Maître de conférences de littérature générale et comparée à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et membre du Centre d’Etudes et de Recherches Comparatistes (CERC, EA 172). Ses recherches portent principalement sur les différentes formes de comique et d’humour en littérature, notamment la parodie, le burlesque, la métafiction, aux XVIIe et XVIIIe siècles, en Angleterre, Espagne et France. Elle travaille aussi sur l’histoire des traductions dans ce même champ historique. Elle a notamment co-dirigé (Avec Yves Chevrel et Annie Cointre) l’Histoire des traductions en langue française. XVIIe-XVIIIe siècles, Verdier, 2014, et publié de nombreux articles sur Don Quichotte, Tristram Shandy, et leurs traductions.


Vice-président : Will Noonan

http://til.u-bourgogne.fr/equipe/enseignants-chercheurs/350-will-noonan.html

Will Noonan est MCF d’études anglophones à l’Université de Bourgogne Franche-Comté et membre du laboratoire Texte Image Langage (EA4182-TIL). Ses recherches portent principalement sur l’histoire et la théorie de l’humour en contexte anglophone et francophone, sur l’humour et la réflexivité, et sur les termes et les concepts de l’humour dans une perspective internationale et interdisciplinaire. Originaire d’Australie, il est également membre actif de l’Australasian Humour Studies Network et de l’International Society for Humor Studies.


Trésorière : Marie Duret-Pujol

http://u-bordeaux3.academia.edu/MarieDuretPujol

Marie Duret-Pujol est MCF d’études théâtrales au sein de l’Université Bordeaux Montaigne. Ses recherches portent sur l’humour, la comédie et le comique contemporains, en particulier sur les relations entre comique et politique. Elle a coordonné les revues Le comique théâtral contemporain, dans tous ses états (Registres, n°17, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2015) et Comique et Politique chez les Anciens et les Modernes  (Les Cahiers d’Artes n°13, Presses Universitaires de Bordeaux, 2016), Le boulevard, un théâtre à sortir du placard ? (Loxias n°57, Université de Nice, juin 2017). Ouvrage à paraître : Coluche président : quand l’andouille joue au candidat (Editions du bord de l’eau, Bordeaux, 2017). Elle est également dramaturge.


Secrétaire : Nelly Quéméner

http://www.univ-paris3.fr/quemener-nelly-176584.kjsp

Nelly Quemener est maitre de conférences à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 depuis 2012 et membre du laboratoire IRMECCEN. Développant une approche en Cultural Studies, ses travaux portent sur les dimensions discursives des rapports sociaux de classe, race, genre au travers de l’analyse des représentations et discours médiatiques, ainsi que des pratiques des publics. Ils ont notamment interrogé les déplacements de l’humour avec l’avènement d’humoristes femmes et issus des minorités ethnoraciales en France. Ils explorent actuellement les logiques affectives et discursives à l’oeuvre dans la réception des spectacles et vidéos du comédien controversé Dieudonné. Ses autres travaux portent sur les rhétoriques de l’émancipation dans les émissions de relooking, la médiatisation des féminismes et la couverture journalistique des décès de célébrités. Nelly Quemener est l’auteure de plusieurs ouvrages : Le pouvoir de l’humour. Politiques des représentations dans les médias en France, Paris, Armand Colin, coll. Médiacultures, 2014 ; avec Maxime Cervulle, Cultural Studies : Théories et méthodes, Paris, Armand Colin, Coll. 128, 2015 ; avec Maxime Cervulle et Florian Vörös (dir.), Matérialismes, culture et communication. Volume 2 – Cultural Studies, théories féministes et postcoloniales, Paris, Presse des Mines, 2016.


Secrétaire adjointe : Corinne François-Denève

http://www.uvsq.fr/mme-francois-deneve-corinne-78302.kjsp

Corinne François-Denève est maîtresse de conférences en littérature. Rattachée au Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines (UVSQ), elle enseigne à l’Université de Bourgogne. Elle a enseigné auparavant aux universités de la Sorbonne (vieille et nouvelle), Stockholm, Cambridge, Reims et Versailles-Saint-Quentin et travaille sur des sujets aussi divers que la comédienne en littérature, la mémoire de la Grande Guerre et les autrices scandinaves de la « percée moderne » (elle a traduit du suédois les pièces des d’Anne Charlotte Leffler, Victoria Benedictsson, Alfhild Agrell et Frida Stéenhoff). Elle est également critique, metteure en scène et dramaturge.

S’intéressant particulièrement à l’humour dans l’enseignement, elle a édité deux numéros de revue sur le sujet (« L’École du rire », Diptyque, Presses Universitaires de Namur, janvier 2014, et « Humour », EDL études en didactique des langues – Foreign Language Learning and Teaching Research, 25, Juin 2015) et un collectif (La Chaire est triste, L’Harmattan, « Éthiques de la création », à paraître). Elle a également dirigé un numéro d’Humoresques sur l’humour anglais (n°36, automne 2012).

Réseau interdisciplinaire de recherches sur l'humour